vendredi 28 mai 2010

"Mon blog se nourrit de vos commentaires", où trouver ces illustations ?




Pour celles et ceux qui cherchent ces petits messages très imagés "mon blog se nourrit de vos commentaires", voici le lien.
http://www.saveourblogs.blogspot.com/

Heureusement, nos blogs n'ont pas la même bobine !

mardi 25 mai 2010

Couture : la jupe volantée pour fillette sur mesures (tuto gratuit)


Fans de la série "Numbers", cet article est fait pour vous. A vos calculettes !




Pour faire cette petite jupe volantée qui froufroute si bien au dessus des genoux, vous avez besoin d'un peu de tissu stretch, d'un mètre de couturière, des ciseaux, d'un peu d'élastique large, du fil et d'une machine à coudre capable de faire des points "élastiques". Et j'oubliais presque ! Vous avez besoin d'une calculatrice.


Première étape prendre les mesures : A = tour de fesses (là où c'est le plus large), B = longueur entre la taille et le bas des fesses


Découper un rectangle de dimension (A+2 cm)/(B+6cm).

Deuxième étape : faire le volant. Pour cela, vous pliez le tissu en quatre. au niveau de la pointe, vous mesurez C = (A/pi)/2. Sachant que pi =3,14159. Mais si, souviens-toi, tu as vu ça en CM2.


Vous obtenez ainsi le rayon d'un cercle que vous allez reporter au niveau de la pointe du tissu. Vous reportez un deuxième arc de cercle une quinzaine de centimètres plus loin. Vous coupez ces deux arcs de cercle.


Troisième étape : Pliez le rectangle en deux, endroit contre endroit, et coudre. Vous obtenez un tube. Vous allez installer le volant qui normalement doit être aux exactes dimensions du tube. Coudre ces deux pièces ensembles, endroit contre endroit, avec un point élastique qui surfile en même temps (si possible).


Quatrième étape : Faire le passant pour l'élastique. Passer l'élastique et refermer l'ouverture. Pour que ce soit plus joli et que la jupe ne soit pas plus courte derrière que devant, je vous conseil de faire un essayage sur la bête au moment de faire la ceinture et de marquer la taille avec quelques aiguilles. Vous devez avoir un peu plus de longueur de jupe derrière.

Cinquième étape : faire un ourlet en bas de la jupe. Toujours avec un point élastique.




C'est tout ! A vous de jouer ! Il est temps de ramener sa fraise, c'est le printemps !

P.S. : Cette jupe a eu un succès fou auprès de l'intéressée. Aussitôt faite, aussitôt mise.

Couture : le tuto d'un petit cache-coeur boléro de dernière minute. taille 7 ou 8 ans

Et oui, le week-end dernier n'était pas radieux ! La robe que j'avais prévue pour le baptême était très découverte et forcément, j'ai du faire avec le peu de tissu qui me restais un petit gilet assorti à la robe histoire de couvrir un peu les épaules. Voilà chose faite.
Comme quoi, c'est dans l'urgence et dans la difficulté que l'on se surpasse.
Voici donc mon modèle exclusif de cache-coeur boléro, orné de trois boutons pression de chez couche-nature (merci du tuyau à Tinette http://4lutins.blogspot.com/2010/05/collection-printempsete-2010-on.html).

Matériel : des restes de tissus (je pense qu'il y en avait un peu plus de 50 cm)
Réalisation : couper deux fois tous les morceaux (4 fois pour le devant). N'oubliez pas de rajouter 1,5 à 2 cm pour les coutures.(Vous avez 2 dos, 4 devants, 2 manches).
Tout est doublé sauf les manches. Donc les coutures sont invisibles à l'intérieur de l'ouvrage.

Commencez par coudre les deux épaules. Faîtes de même avec la parmenture (tissu utilisé pour l'intérieur du boléro). Placer les deux pièces endroit contre endroit et coudre tout le pourtour sauf le côté (où se trouvent les manches). Cranter là où c'est nécessaire, retourner sur l'endroit, repasser. Froncer le haut de la manche légèrement, la coudre endroit contre endroit sur l'emmanchure. Faire l'ourlet de la manche. Refermer le côté du gilet ainsi que le dessous de la manche d'une seule et même couture. Terminer la couture de la parmenture au niveau des manches à la main de façon à cacher le surplus de la couture de la manche. Placer 3 petits boutons pression ou autres boutons (dans ce cas, prévoir des boutonnières) pour fermer le boléro.
Si vous n'avez pas assez de tissu, vous pouvez faire la parmenture dans un autre colori (assorti).
C'est tout. A vous de jouer !






P.S.: Il est interdit de se moquer du sourire édenté de ma fille.





vendredi 21 mai 2010

Couture : Faire un costume de mousquetaire



Oui, je sais Carnaval c'est déjà passé. Mais chez nous, c'est toute l'année que l'on se déguise. Alors, voilà je vous livre le tuto de mon costume de Mousquetaire du roi.


Matériel : 50 cm X 1m30 de feutrine bleue + Un peu de feutrine blanche pour la déco, 2 m de ruban blanc, 80 cm de broderie anglaise pour le col.


Réalisation : Découper un carré de 45 cm sur 45 cm dans la feutrine bleue. Faire une échancrure pour pouvoir passer la tête. Découper un rectangle de 45 cm sur 80 cm. Faire aussi une échancrure pour passer la tête. Assembler le devant avec le derrière en cousant endroit contre endroit au niveau des épaules. Faire des fronces sur la feutrine qui dépasse derrière (toujours au niveau des épaules) et la coudre sur 14 cm avec le devant (endroit contre endroit comme sur le schéma). Coudre le ruban blanc sur toutes les bordures. Faire un motif centrale avec la feutrine blanche. Placer la broderie anglaise autour de l'ouverture pour la tête de manière à ce qu'elle forme un col.

Il ne vous reste plus qu'à passer en boucle le film des trois mousquetaires et votre petit d'Artagnan est prêt à défier les soldats du cardinal. Une pour toutes et toutes pour une.!




mardi 18 mai 2010

Détournez les pressions pour couches lavables elles ne demandent que ça !



Pour fermer un gilet, pour le côté décoratif, pour le côté pratique, pour la facilité d'installation et surtout..... pour le prix (dérisoire !), vous allez vite devenir accro à ces pressions. Elles sont avant tout destinées à la fermeture des couches lavables mais rien ne vous empêche de les utiliser pour tout et n'importe quoi. Elle sont solides, lavables autant de fois que vous voulez et elles ne risquent pas d'être avalées par nos terreurs des bacs à sable. C'est d'ailleurs leur seul inconvénient, s'il vous arrive d'avoir à les retirer, alors bon courage !


Personnellement, j'ai acheté cet outil ainsi que les pressions chez couche-nature http://www.couche-nature.fr/. Elles sont certifiées Oeko-tex 100, c'est à dire qu'elles ne contiennent pas de substances nocives pour l'homme. Il y a plusieurs tailles, plusieurs formes et plusieurs couleurs. Autant dire que les possibilités sont infinies. Il faut néanmoins investir dans le matériel de pose (32,50 euros hors frais de port).


Attention, lors de vos commandes, il faut commander les mâles et les femelles séparément. d'autres part ce sont des lots de 10 pressions (10 chapeaux et 10 mâles ou femelles). Donc quand vous commander 10 cela veux dire 100 à l'arrivée.


Pour vous donner un ordre de prix, si vous commandez un lot de mâles et un lot de femelles à 0.45 centimes le lot de 10. Alors le coût d'une fermeture complète est de 0,09 centimes. Ce chiffre peut tomber à 0.046 si vous commandez en grande quantité.


Un grand merci à Tinette http://4lutins.blogspot.com/de m'avoir fait découvrir ce produit.

Modèle de bonnet pour l'opération "mets ton bonnet"


Voici ma première création pour l'opération "Mets ton bonnet". Il s'agit d'un rectangle de 8 cm de large et de 15 cm de long. Replié sur lui même et cousu endroit contre endroit sur les deux côtés. Deux pompons et une broderie en forme de coeur viennent égayer l'ensemble.

Il ne faut JAMAIS tricoter la première maille ! On m'aurait menti !



Voilà bien une trentaine d'années que consciencieusement je fais glisser la première maille à chaque ligne de tous mes tricots, parce qu'on m'a toujours dit qu'il ne fallait JAMAIS tricoter la première maille. Disciplinée, je n'ai pas remis en cause la parole des anciennes de ma tribu, sans même demander à quoi cela pouvait bien servir.

Or voilà qu'un jour, une personne de mon entourage (dont je tairais le nom) m'avoue qu'elle tricote la première maille. Sacrilège, je la dévisageais avec dédain.

L'idée a malgré tout fait son chemin et un jour j'ai tenté l'expérience en espérant que le ciel ne me tombe pas sur la tête. Le constat est sans appel, il vaut mieux pour moi que je tricote la première maille. Tout mon monde s'écroule, tout ce que je croyais savoir n'est plus.

Moralité, il vaut mieux faire ses propres expériences quitte à déborder du cadre et se tromper plutôt que de suivre bêtement des préceptes qui peuvent s'avérer erronés pour soi.

Et vous ? tricotez vous la première maille ?

lundi 17 mai 2010

Tricot : un petit gilet rose très fille pour le printemps

Voici un mini-gilet rose pour le printemps. Modèle trouvé dans la tricothèque de Bergère de France. Très simple et surtout très rapide à faire (à peine deux jours en taille deux ans).

Je vous le recommande car les côtes 3/3 ajourées font leur son petit effet et les explications données sont assez claires.


Réf.122.21
Modèle : 700


vendredi 14 mai 2010

Couture : transformer une petite robe trapèze en robe de cérémonie.


Bon, c'est vrai je n'avais pas prévu qu'il ferait un temps de cochon pour le baptême pour lequel cette robe était destinée. Tant pis, ma fille la mettra avec ses bottes en caoutchouc rose cela sera du plus bel effet.

Bref, je vous explique en deux mots ma création !

Matériel :
Une robe trapèze toute simple que vous pouvez faire vous même (vous trouverez des modèles un peu partout. C'est un basique) +
un peu de tissu assorti de type mousseline.


Réalisation :
Raccourcir la robe pour qu'elle arrive au dessus du genou et faire un rajout en mousseline (plus long derrière que devant).
Je vous fais un schéma ce sera plus simple.







Détail sur l'envers de la robe (j'aime quand c'est aussi joli à l'interieur). Remarquez, il n'y a que moi qui le sais.



jeudi 13 mai 2010

Mets ton bonnet ! Les petits frères des pauvres ont besoin de nous



Comme chaque année depuis 2005, l'association "Les petits frères des pauvres" organise l'opération "mets ton bonnet", en partenariat avec la marque de smoothies "Innocent".
Pour chaque bouteille vendue avec son bonnet, la société "Innocent" reverse 20 centimes à l'association. L'an dernier, l'opération avait rapporté 20 000 euros.
Pour les aider à dépasser les 100 000 bonnets cette année, il faut envoyer vos créations à l'adresse suivante avant le 30/10/2010.

Les petits frères des Pauvres
Opération « mets ton bonnet »
64 avenue Parmentier
75011 PARIS

Voici les explications pour réaliser vos petits bonnets.
http://www.petitsfreres.asso.fr/mediastore/11/14705_1_FR_original.pdf


Faîtes un maximum de bruit pour relayer l'information autour de vous.

dimanche 9 mai 2010

Où trouver des modèles gratuits de tricots.


De retour de la blogsphère, voici trois nouvelles adresses pour trouver des modèles gratuits de tricots pour tous.
Je vous avais déjà proposé les deux adresses suivantes

A vous de jouer !

Pour Françoise, voici un modèle en taille 52-54
http://www.bergeredefrance.fr/index.php/368-gilet-sans-manches-adulte.html
Il faut télécharger la fiche explicative.

samedi 8 mai 2010

Customiser : le ruban froncé



Dans le grand chaos de l'univers, il est très important de laisser vagabonder librement son imagination fantasmagorique. Sus aux conventions ! Un ruban d'environ 2-3 cm de large et du fil élastique comme pour faire des smocks et c'est parti ! Surfiler (assez serré) les deux bords du ruban sur toute la longueur et coudre le fil élastique au centre. Quoi c'est tout ?

Il ne vous reste plus qu'à coudre à la main le ruban obtenu sur votre ouvrage, en laissant tous les chakras de votre créativité ouverts. Ou bien faites n'importe quoi comme moi, ça marche aussi.

Astuce pour coudre le fil élastique : faire une canette de fil élastique et le coudre au point droit le plus lâche de votre machine avec du fil normal (régler la tension du fil à 3 au lieu de 4). Ça fronce tout seul comme par magie.

J'adore quand un plan se déroule sans accros !

vendredi 7 mai 2010

La chemise de nuit express sur mesure. Attention facile !





Mercredi j'ai eu des réclamations insistantes de ma fille. Il me faut une nouvelle chemise de nuit. Ok, je fouille dans les innombrables morceaux de tissus en tout genre qui composent ma petite tissuthèque privée. Je ne trouve qu'un coupon très quelconque (pourquoi l'avais-je acheté au juste ? Le mystère reste non élucidé à ce jour) et je me lance dans la confection de la dite chemise de nuit. Quelques prises de mesure un ou deux coups de ciseaux et quelques mouvements d'aiguilles plus tard, je me retrouve avec une chemise de nuit. Certes, le modèle est simple, mais même pour une chemise de nuit c'était un peu austère à mon goût. Alors avant d'envoyer ma princesse en vacances chez les quakers j'ai improviser quelques fanfreluches cousues sur le côté. voilà, ma princesse est ravie et moi aussi.

3, 2, 1, c'est parti pour les explications :


Prendre les mesures comme sur le schéma.


A : d'un bras à l'autre. Personnellement, les manches arrivent un peu au dessous du coude. Mais c'est vous qui choisissez, vous faites comme il vous chante.


B : Mesurer à l'endroit le plus large c'est à dire au niveau de l'articulation de l'épaule. Rajouter 4 cm pour l'aisance et diviser par deux (puisque le tissu est plié en deux).


C = (tour du buste + 12 cm) divisé par 2.


Relever toutes ces mesures sur un support papier pour former un patron et découper deux fois ce patron sur un tissu plié en deux (n'oubliez pas de rajouter environ 1 cm pour les coutures). Vous obtenez deux croix. Faire le trou pour la tête (moins profond derrière que devant. Le mieux pour bien le réussir est de prendre les mesures sur un T-shirt (Il faut faire le trou pour la tête bien au milieu sinon il y aura une manche plus longue d'un côté).



Coudre endroit contre endroit tout le tour du cou. Bien cranter et retourner l'ouvrage sur l'endroit. Bien repasser. Coudre ensuite le bout des manches (toujours endroit contre endroit, retourner et repasser). De la même manière coudre le dessous des aisselles et le buste. Le seul endroit non cousu est le bas du buste. Laissez-le en attente le temps de faire la jupe.


Pour la jupe couper un rectangle (la largeur c'est C fois 3, pour la longueur c'est vous qui choisissez). Faire des fronces sur la partie haute et un ourlet sur la partie basse. coudre endroit contre endroit sur toute la hauteur et adapter le tube ainsi formé au niveau du buste laissé en attente tout à l'heure endroit contre endroit.



Allez c'est presque fini, remarquez que c'est plus dur à expliquer avec des mots simples qu'à réaliser.

Vous allez coudre ensemble le tissu extérieur du haut avec la partie froncée de la jupe. Il reste le tissu à l'intérieur du haut que vous allez rabattre tout en cachant la couture précédente. Le mieux c'est de coudre cette partie là à la main. Ainsi elle sera invisible. Si vous êtes fainéante comme moi, alors bâtissez à la main (de larges points avec du fil à bâtir) et cousez à la machine juste à la jointure entre le haut et la jupe.


C'est fini ! Bravo !

PS : Les explications pour les fanfreluches ce sera pour plus tard.

Rechercher dans ce blog